Comment préparer sa maison en vue d’une vente ?

par morsi

Vous souhaitez vendre votre maison ou votre appartement, et les visites vont bientôt commencer. Pour maximiser les chances d’offre d’achat, lisez ces 5 conseils pour bien préparer votre maison en vue d’une vente.

Conseil numéro 1 : Soignez l’entrée de la maison

Vous le savez peut-être, un coup de cœur immobilier se fait dans les premiers instants de l’entrée dans une maison. Alors, si vous accueillez vos acheteurs, ou si vous passez par un intermédiaire tel qu’un agent immobilier, soignez la présentation de votre maison dès les premiers mètres. Car une visite de maison pour un achat immobilier, c’est un peu comme un entretien d’embauche : cela ne s’improvise pas ! Avant la rencontre, on soigne sa présentation, on révise ses fiches en préparation de la visite, et on met toutes ses chances de son côté pour se montrer sous son plus bel angle.

Faites en sorte que votre entrée soit chaleureuse, propre et accueillante. Evitez tout ce qui pourrait amener des ondes négatives aux visiteurs, comme du matériel en mauvais état, sale ou que l’on doit prévoir de remplacer. L’acheteur potentiel doit se sentir en confiance dès les premières minutes de la visite. Il a vu votre maison en photo, et s’il la visite, c’est que votre maison l’intéresse. Forcément, si vous soignez les lieux, cela fera bonne impression. Autrement dit, « pimpez » votre entrée, remplacez le géranium fatigué par de belles fleurs, remplacez le vieux paillasson de l’entrée par un modèle neuf au look sympa, et nettoyez bien l’entrée. Tout doit être en état de marche.

Conseil numéro 2 : Désencombrez un maximum votre intérieur

La sensation d’espace est importante pour l’acheteur potentiel. En immobilier, chaque mètre carré pèse dans le prix final d’un bien, alors si l’acheteur se sent à l’étroit chez vous, ce n’est pas bon signe. Au contraire, s’il se sent à l’aise pour déambuler dans votre logement, vous marquez un point. Certes, les murs ne se poussent pas, mais vous pouvez améliorer la sensation d’espace et de volume dans votre intérieur. Dégagez les meubles encombrants et inutiles qui prennent la poussière. Facilitez le passage et la circulation entre les différentes zones de la maison.

Nettoyez les vitres pour que la lumière extérieure éclaire au maximum les pièces. Faites un peu de « home staging » si vous avez des mobiliers imposants qui ne sont plus au goût du jour. Vous pouvez les repeindre facilement pour ajouter un coup de moderne et de neuf à l’ambiance de la pièce. Si vous cumulez les objets en pagaille, comme des jouets d’enfants, rangez-les le temps de la visite.

Désencombrez au maximum vos pièces et rangez votre maison. Il faut que l’acheteur potentiel s’imagine chez lui… chez vous. S’il n’a pas (ou plus) d’enfants, il risque de ne pas se projeter facilement dans votre maison envahie de doudous, de blocs de construction et autres jeux de société. Ce sont des exemples. Mais d’une façon générale, si vous faites en sorte de libérer l’espace, l’acheteur potentiel pourra plus facilement se projeter et s’imaginer dans votre maison avec ses affaires personnelles.

préparer sa maison en vue d'une vente

Conseil numéro 3 : Privilégiez le coup de cœur

Le coup de cœur en immobilier, un mythe ou une réalité ? Si vous vendez une maison pour des primo-accédants, ou même des personnes en quête d’une résidence principale, le coup de cœur est quelque chose qui existe vraiment. Alors faites tout votre possible pour le déclencher dans le cœur des acheteurs. Pour cela, épurez au maximum votre décoration, dépersonnalisez les murs en retirant quelques cadres photo de famille qui prennent trop de place, ajoutez des éléments de décoration qui plaisent au plus grand nombre, comme une belle plante verte imposante, un miroir XXL, une horloge murale de style « atelier », ou une belle affiche. Vous devez sublimer votre décoration pour attirer le regard des acheteurs et les séduire. Comme dans un entretien d’embauche, votre rôle est de montrer les points forts de votre maison, afin de conclure la vente.

Vous devez inspirer confiance. Vous devez montrer que vous prenez soin de vos affaires comme vous avez pris soin de votre maison toutes ces années. L’acheteur sera plus en confiance s’il voit une maison en bonne santé, propre et en bon état. Il aura moins de doutes quant aux éventuels vices cachés et autres mauvaises surprises. Un acheteur potentiel confiant, c’est toujours mieux qu’un acheteur potentiel méfiant.

Conseil numéro 4 : Ajoutez le petit truc en plus

Un acheteur potentiel qui visite votre maison l’a déjà vue en photo sur un site de petites annonces immobilières. Cela signifie que sur le papier, il est déjà vivement intéressé par votre bien. Alors, imaginez si vous réussissez à lui offrir une bonne surprise au moment de la visite. Réfléchissez à la manière dont vous pourriez surprendre votre acheteur potentiel, pour qu’il se dise : « tiens, je n’aurais jamais imaginé qu’il y avait ça ici ! » ou « ah quelle surprise, cela serait très pratique si cet objet pouvait rester ».

Une bonne surprise, c’est un point de plus en votre faveur. Et une raison de moins pour l’acheteur de négocier le prix. Par exemple, si vous avez indiqué « cuisine équipée » dans votre maison, et que votre cuisine comporte une desserte ou un ilot indépendant, pourquoi ne pas préciser en cours de visite que cet ilot peut rester ici si l’acheteur est intéressé.

Vous pouvez aussi indiquer à l’acheteur que la solution de rangement dans la cave ou votre garage restera, ou les tablettes dans votre garde-manger. C’est aussi le cas, par exemple, des tringles à rideaux, des stores, ou d’une suspension particulière. Encore de bons exemples pour donner un petit truc en plus à votre acheteur qui sera ravi de l’apprendre.

Conseil numéro 5 : Faites appel à la magie du story telling

Vendre une maison, c’est aussi vendre une histoire. Et préparer sa maison pour une visite signifie aussi préparer une histoire. Cela peut être une histoire familiale, d’amour, ou d’un rêve transformé en réalité. Par exemple, imaginez que vous ayez acheté votre maison il y a quelques années, avant même d’avoir eu des enfants. Puis, les années se sont écoulées, et la maison est devenue trop grande car vous avez eu deux enfants depuis. Vos acheteurs potentiels sont un jeune couple qui envisage de se marier. Partagez votre bonne humeur et votre bonheur en évoquant brièvement votre histoire familiale. Le couple se comparera automatiquement à votre histoire. Vous pouvez vendre du rêve. Brodez des histoires et laissez la magie opérer.

Ceci pourrait aussi vous plaire