Chambre parentale moderne : 10 idées incontournables

par rterrier

Vous rêvez d’une chambre parentale moderne à la maison ?

C’est vrai, nous avons souvent tendance à délaisser notre chambre. C’est une pièce invisible que nous mettons de côté. Dommage. La chambre parentale moderne fait aussi office de jardin secret. Elle ne mérite pas d’être reléguée au rang de dortoir ou de dressing. Au lieu d’y entreposer notre matériel de musculation (le fameux rameur) ou de couture, donnons-lui de la classe. Créons un véritable havre de paix. Voici dix idées pour faire de notre chambre une chambre parentale moderne et confortable.

Chambre parentale moderne : comment l’aménager ?

Dans un premier temps, faites table rase de votre chambre à coucher, et partez du point de départ : une chambre à coucher sert à dormir, se reposer et à s’habiller. Vous devez donc dans un premier temps miser vos efforts sur le lit, propice à un bon sommeil.

Le sommeil est incontournable dans la vie, vous devez veiller à sa qualité, et si il y avait une seule chose à faire pour améliorer votre santé, ce serait améliorer la qualité de votre sommeil.

Alors, ne faites pas l’impasse sur un matelas et un lit de bonne qualité. Vous pouvez également réfléchir à une tête de lit pour bien délimiter l’espace sommeil et agrémenter l’espace nuit, et bien sûr des tables de chevet sur lesquelles seront posées des lampes de chevet douces et suffisamment lumineuses si vous êtes lecteur.

Une fois l’espace sommeil délimité, vous devrez vous atteler à l’espace habillement. Soit vous avez un dressing dans votre chambre, soit vous devrez investir dans une armoire de rangement pour y ranger tous vos vêtements.

Enfin, pensez aux meubles de rangement en fonction de votre style de vie : si vous préférez vous maquiller dans la salle de bain, inutile d’investir dans une coiffeuse. Si vous ne lisez pas au lit, évitez la bibliothèque imposante qui encombrerait l’espace.

L’idéal d’une chambre à coucher est de lui conférer un caractère zen et reposant.

Chambre parentale moderne : zenitude à la clé

Dans l’idéal, une chambre devrait accueillir le strict nécessaire nous nous reposer et dormir.

Un lit, des tables de chevet et des lampes de chevet.

Si vous y avez entassé vos livres, ou si votre armoire à vêtements est pleine à craquer, c’est le moment de vous poser quelques questions sur vos possessions ou d’optimiser vos rangements.

Méritent-elles vraiment une place dans votre logis ? Peut-être possédez-vous trop d’affaires ?

Commencez par faire le tri et jetez ou donnez les objets que vous n’utilisez plus.

Par souci de praticité, la chambre accueille souvent notre dressing. Pour éviter l’agression visuelle, essayez de dissimuler vos vêtements derrière des panneaux occultants ou de simples rideaux.

Votre lit doit être facile d’accès et « prêt à l’emploi ».

Autrement dit, le matin, premier réflexe : faites votre lit avant de partir au travail.

C’est une habitude à prendre. Vous verrez, au bout d’un mois, ce geste deviendra un automatisme auquel votre esprit ne fera même plus attention.

Suite parentale : Place à l’obscurité la nuit

Une bonne nuit de sommeil signifie une nuit à dormir dans le noir. Si vous avez des fenêtres dans votre suite parentale avec des volets, et si ils ne sont pas suffisants pour empêcher la lumière du soleil ou de la rue de pénétrer dans votre chambre, alors misez sur des rideaux occultants.

Attention lors de l’achat de vos rideaux, vous devez bien vérifier que vos rideaux sont occultants. Cela vous évitera d’avoir à retourner votre achat quand vous auriez remarqué qu’ils ne sont pas efficaces.

rideaux occultants pour bien dormir
Rideaux occultants pour bien dormir
Voir l'offre sur Amazon

Des couleurs reposantes et des matières nobles

Pour bien vous reposer et réussir l’aménagement de votre chambre parentale moderne, privilégiez les couleurs reposantes, douces et pastel qui n’agressent pas. Optez pour le noir, le blanc, le gris, le taupe… et des matières nobles et naturelles (bois, coton, lin) aux formes arrondies.

Limitez-vous à ces couleurs. En feng shui, on distingue les couleurs « yin » qui invitent à la paresse et ont un côté féminin et doux, des couleurs « yang », plutôt symboliques de puissance, de clarté et de bruit (le rouge, l’orange…).

Pour atteindre l’équilibre parfait dans votre maison, dosez intelligemment ces teintes, selon les pièces. Dans une chambre, penchez plutôt pour les couleurs douces sans forcément vous y limiter, afin d’éviter de tomber dans l’ennui et la morosité.

chambre parentale moderne
Chambre parentale douillette

Le bleu est la couleur de choix pour une chambre reposante et apaisante. Le bleu a une fonction d’apaisement ce n’est pas un hasard si les chambres de bébé sont souvent bleu roi !

Ensuite, choisissez vos couleurs en fonction de l’atmosphère que vous souhaitez donner à votre chambre : plutôt bohème, naturelle, privilégiez le terra cotta, le vert sapin, ou le taupe. Si vous préférez une ambiance scandinave, privilégiez le rose pastel, le blanc bien sûr, et le gris perlé.

N’hésitez pas à peindre un seul mur de votre chambre, celui contre lequel est placé votre lit, et à laisser les autres murs blancs pour la touche déco en plus tout en conservant la sensation de pureté et d’espace des autres murs blancs.

Laissez l’énergie circuler librement

Pour créer une chambre parentale moderne apaisée, basez-vous sur les recommandations du feng shui.

C’est un art chinois qui promet des intérieurs calmes et agréables en soignant la manière dont nous aménageons les espaces.

Pour vivre dans un habitat équilibré et serein, les énergies doivent circuler librement, notamment le « chi ». Ce terme signifie énergie, mais peut aussi vouloir dire la vie en général, le mouvement.

En feng shui, cette « énergie vitale » circule partout autour de nous.

Notre rôle est d’aménager l’intérieur afin de laisser libre cours à cette énergie. Sinon, notre habitat risque de dégager des ondes négatives et provoquer un certain mal-être.

Plusieurs techniques sont à notre disposition : épurer au maximum les espaces (et désencombrer le superflu), opter pour des matériaux nobles et atteindre l’équilibre entre couleurs douces et plus chaudes.

Pour favoriser la circulation des énergies dans votre suite parentale, évitez la multiplication de meubles imposants. Évitez aussi de placer des miroirs face à vous lorsque vous pénétrez la pièce, car votre « ki » s’en trouvera perturbé.

Orientation lit : faut-il dormir la tête au nord ?

Pour bien dormir, l’idéal consiste à installer votre lit de sorte de visualiser la porte lorsque vous êtes couché. Évitez tout de même de placer votre lit en face de la porte, car vous dormiriez en plein « flux » des énergies qui circulent dans la pièce.

En outre, vous ne devez jamais placer votre lit entre la fenêtre et la porte, car vous seriez en plein milieu du chi.

D’une manière générale, votre tête doit toujours être dos au mur (jamais « dans le vide »). Enfin, évitez d’adosser latéralement votre lit au mur, car sinon, l’un des membres du couple aurait du mal à y accéder, ce qui provoque à terme un déséquilibre au sein de votre union. Voilà les recommandations pour l’orientation du lit selon feng shui.

Concernant l’orientation, est-ce que orienter son lit la tête au nord permet d’avoir un meilleur sommeil ?

Contrairement à une idée reçue largement répandue, dormir la tête au nord ne serait pas recommandé, en tout cas selon la philosophie feng shui. En effet, dormir la tête au nord peut provoquer divers troubles du sommeil comme des insomnies, ou du stress. Dormir la tête orienté nord est peut également provoquer de la léthargie au lever.

Le fengshui conseille d’orienter son lit à l’ouest ou à l’est, en fonction de votre rythme de vie et votre âge.

On conseille aux jeunes personnes de dormir la tête à l’est, car cette orientation favorise l’énergie au lever, et stimulerait l’ambition.

On conseille de dormir la tête orientée à l’ouest si notre priorité est d’avoir une bonne qualité du sommeil, au risque d’être un peu paresseux la journée…

C’est donc à vous de voir, mais l’idéal est de ne pas positionner la tête au nord.

Housses de couette : du linge de lit apaisant

Nous avons vite tendance à accumuler les parures de lit : je vous conseille le strict minimum, deux parures pour pouvoir effectuer un roulement entre chaque lessive. Inutile d’en posséder plus. Les draps et housses prennent énormément de place dans nos armoires. Pour cela, n’hésitez pas à vous inspirer des conseils en décoration minimaliste.

Pour ce qui de votre couette, dissimulez-la dans une caisse et rangez-la discrètement lorsque la saison est plus chaude.

Enfin, éliminez les coussins de décoration de votre lit. Vous gagnerez du temps au quotidien, chaque soir, quand vous irez vous coucher.

Pyjama : astuce pour éviter de les traîner dans la chambre parentale moderne

Si vous ne savez pas où ranger votre pyjama le matin après vous être habillé, n’hésitez pas à installer des patères murales comme ici, et d’y pendre votre pyjama en toute discrétion, derrière une porte par exemple.

rangement pyjama
Patère murale pour y accrocher son pyjama
Voir l'offre sur Amazon

Rien de plus désagréable que d’avoir son pyjama qui traîne le soir quand on rentre du travail et qu’on souhaite se reposer dans un espace zen et rangé.

La descente de lit pour des matins plus douillets

Dans la mesure du possible, optez pour une descente de lit au pied de votre lit. Il s’agit d’un petit tapis que l’on place des deux côtés du lit, afin d’éviter de poser les pieds nus sur le sol froid au réveil.

En général, les descentes de lit sont rectangulaires, vous pouvez aussi très bien choisir des petits tapis et détourner leur fonction principale.

Pour une ambiance douce, optez pour des descentes de lit en jute, pour le côté bohème et sauvage. Avec un lit blanc, et un mur jaune moutarde, l’effet waouh est garanti.

chambre pinterest

Ceci pourrait aussi vous plaire